Prendre RDV
0134893002
Prendre RDV
0134893002
Gynécologie

Un papillomavirus HPV persistant doit vous alerter

L’infection à papillomavirus humain (HPV) est très fréquente. La plupart des femmes et des hommes sexuellement actifs seront infectés par ces virus au cours de leur vie. Le virus se transmet malgré la présence d’un préservatif et dès les premiers rapports.

Il existe des facteurs qui contribuent à la persistance de l’infection HPV notamment le tabac, les partenaires multiples, une faible défense immunitaires, une infection par d’autres maladies sexuellement transmissibles.

Dans plus de 80 % le virus disparaît par les défenses de l’organisme et n’entraine aucune séquelle. Cependant, le virus peut se réactiver après des années.

Dans 15-20 % de cas, le virus peut rester actif sans que l’organisme puisse l’éliminer. L’infection persistante peut engendrer des lésions au niveau des cellules. La persistance de certaines cellules anormales dans le temps peut provoquer un cancer.

Comment détecter les cellules anormales ?

Le dépistage du cancer du col peut reposer sur différents types de tests, notamment l’examen cytologique et le test HPV.

      • L’examen cytologique

Le frottis cervico-vaginal est un examen de dépistage qui permet de détecter les cellules anormales engendrées par le virus au niveau du col de l’utérus.
Selon les résultats du frottis, soit un test HPV soit un examen par colposcopie est préconisé.

      • Le test HPV

On peut détecter le virus directement. Depuis 2019, l’HAS recommande le dépistage du cancer du col de l’utérus par le test HPV chez les femmes de plus de 30 ans. Le test est pour le moment non remboursé par la sécurité sociale.

Comment se déroule une colposcopie ?

La colposcopie est un examen réalisé en consultation gynécologique en dehors des périodes de règles. C’est un examen qui dure quelques minutes et ne nécessite aucune prémédication. Elle peut cependant nécessiter chez la femme ménopausée un traitement par œstrogène afin d’optimiser les conditions de l’examen.

La colposcopie est un examen visuel du col de l’utérus et du vagin, à l’aide d’une loupe grossissante et l’application de deux colorants. Des biopsies au niveau du col peuvent être réalisées. Quelques pertes de sang, à la suite de l’examen peuvent survenir mais les suites sont indolores.

Que faire en cas de résultats de biopsie anormaux ?

Des lésions de bas grade qui régressent spontanément pour la majorité des cas et ne nécessitent aucun traitement. Une surveillance simple est préconisée. Des lésions de haut grades qui nécessitent le plus souvent un acte chirurgical (une conisation).

Le plus important dans le cadre d’une infection HPV est la surveillance régulière et la prise en charge des facteurs favorisant notamment l’arrêt du tabac.

En cas de présence de symptômes, consultez-nous.
Prendre un RDV
Partagez cette page :
Privacy Settings
We use cookies to enhance your experience while using our website. If you are using our Services via a browser you can restrict, block or remove cookies through your web browser settings. We also use content and scripts from third parties that may use tracking technologies. You can selectively provide your consent below to allow such third party embeds. For complete information about the cookies we use, data we collect and how we process them, please check our Privacy Policy
Youtube
Consent to display content from Youtube
Vimeo
Consent to display content from Vimeo
Google Maps
Consent to display content from Google
Spotify
Consent to display content from Spotify
Sound Cloud
Consent to display content from Sound