Prendre RDV
0134893002
Prendre RDV
0134893002
Endometriose

L’endométriose, une maladie qui doit sortir de l’ombre

L’endométriose est une maladie gynécologique qui touche 1 femme sur 10, les spécialistes s’accordent même à dire, qu’il s’agirait certainement de 2 femmes sur 10 ! Ce qui est énorme ! Cette maladie, très tabou car touchant à l’intimité féminine s’avère souvent être un vrai combat pour les femmes atteintes. Douleurs, parcours vers le diagnostic, isolement, non compréhension des employeurs du fait de l’absentéisme au travail, difficultés pour tenir le cap en couple, sexualité parfois difficile…Rendons hommage aujourd’hui, à ces femmes, dont le quotidien est une véritable épreuve.

Lendométriose cest quoi ?

Elle se caractérise par la présence anormale de fragments de l’endomètre, tissu qui tapisse la cavité utérine, à l’extérieur de l’utérus. Oui, oui, vous avez bien lu ! ces fragments vont aller coloniser des tissus voisins, créant ainsi « des foyers endométriotiques » par exemple, sur la vessie, la paroi de l’utérus, les trompes de Fallope, les ovaires et même le colon ou les poumons ! Ces cellules gardent leurs propriétés «hormono-dépendantes» (Elles réagissent aux hormones) et à chaque cycle, au moment des règles, elles saignent et provoquent des douleurs. Au fil des mois, se forment autour de l’utérus, des adhérences (tissu cicatriciel) et/ou des kystes.

Comment la détecter ?

Les signes cliniques qui doivent faire penser à cette maladie sont les suivants: douleurs intenses pendant les règles (dysmenorrhees) pouvant occasionner un absentéisme scolaire ou des malaises (parfois en dehors des règles: dysménorrhées), douleurs pendant les rapports (dyspareunie), infertilité, fatigue, douleurs pelviennes chroniques, des symptômes urinaires (difficulté à l’évacuation de l’urine: dysurie, infections urinaires à répétition), des symptômes digestifs (diarrhée, constipation, difficultés pour aller à la selle: dyschésie) a recrudescence périmenstruelle. Si ces signes sont fréquents et que vous notez une corrélation entre ceux-ci et votre cycle, parlez-en a votre gynécologue.

L’imagerie permet le plus souvent de faire le diagnostic. L’échographie, si elle est faite par un spécialiste (radiologue référent) peut mettre en évidence de l’endométriose, sinon l’IRM est l’examen le plus révélateur.

Doù vient-elle ?

Malheureusement on ne connait pas les causes de cette maladie pour l’instant. En revanche il existe des « facteurs de risque » que l’on connaît comme:

  • L’âge, entre 30 et 50 ans
  • Une prédisposition familiale (La présence de douleur dans le bas ventre chez une femme dont la mère présente une endométriose doit alerter)
  • Le tabagisme
  • Les antécédents gynécologiques comme les avortements, curetages, électrocoagulation du col…

On soupçonne également les perturbateurs endocriniens présents dans l’environnement, l’alimentation, les produits d’entretien et la plupart des protections périodiques de favoriser la maladie.

Macr Even. L’endométriose, une maladie qui doit sortir de l’ombre. Questions de femmes. 2019

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Privacy Settings
We use cookies to enhance your experience while using our website. If you are using our Services via a browser you can restrict, block or remove cookies through your web browser settings. We also use content and scripts from third parties that may use tracking technologies. You can selectively provide your consent below to allow such third party embeds. For complete information about the cookies we use, data we collect and how we process them, please check our Privacy Policy
Youtube
Consent to display content from Youtube
Vimeo
Consent to display content from Vimeo
Google Maps
Consent to display content from Google
Spotify
Consent to display content from Spotify
Sound Cloud
Consent to display content from Sound